Remodelage des lèvres par laser

LipLase™ : le rajeunissement des lèvres sans injection

Depuis peu, les lasers sont utilisés dans des indications jusqu’alors inexplorées, notamment en ce qui concerne le remodelage en profondeur et le lissage superficiel de la peau.

Et il est reconnu que de nombreuses patientes sont réfractaires aux aiguilles, aux piqûres. A fortiori s’il s’agit de zones sensibles comme les lèvres.

Avec le traitement nommé LipLase™, le laser Fotona® offre une procédure non invasive, non chirurgicale, sans injection de produit, pour améliorer ou restaurer l’apparence des lèvres de vos patientes, sans altérer leur aspect naturel.

LipLase™ fait appel à des durées d’impulsions laser Erbium:YAG pour chauffer les tissus en profondeur de manière progressive et générer la production de nouvelles fibres de collagène. Autre spécificité de ce procédé, la lèvre est traitée à la fois de l’intérieur et de l’extérieur. Les lèvres vont retrouver du volume, leur contour va être restitué, leur apparence est rajeunie ou corrigée.

La séance dure environ une trentaine de minutes et ne nécessite en général aucune anesthésie. La patiente peut reprendre sa vie sociale immédiatement, sans ecchymose, juste une sensation de chaleur pendant une trentaine de minutes.

Pour obtenir un résultat optimal, 3 ou 4 séances sont conseillées, à un mois d’intervalle mais l’amélioration se poursuit encore 6 à 12 mois après la fin du protocole.

Le Laser Fotona® SP Dynamis du Dr PAJTLER dispose donc du mode de durée d’impulsion longue Er:YAG SMOOTH 250 ms, purement thermique, quasiment non ablatif.

Grâce à ses multiples modalités de traitement, de l’ablation froide à très chaude, de légère à élevée, utilisable en rayon intégral ou en rayon fractionné, le laser Er:YAG permet toutes les procédures classiques de relissage et de rajeunissement mais aussi de chirurgie générale (incision, excision, vaporisation et coagulation des tissus mous).

Des applications spécifiques sont également disponibles pour le traitement du ronflement et de la chute capillaire par exemple.